Un autre regard sur la sexualité par Yves Philippe de FRANCQUEVILLE

Un autre regard sur la sexualité par Yves Philippe de FRANCQUEVILLE

Pourquoi ce blog, présentation de l'auteur.

 

Yves Philippe de FRANCQUEVILLE, ce lien direct pour découvrir cet humaniste.

Yves Philippe de FRANCQUEVILLE vous propose quelques portes permettant d'avoir un aperçu constructif sur les fruits de ses recherches… Notamment la philanalyse, que nous pourrions traduire par "l'analyse de l'amour humain"

Il serait difficile de résumer plus de vingt années de travail autrement que par un gros pavé bien ennuyeux. Alors, voyez davantage dans ce blog, une réflexion offrant quelques nouvelles pistes de vie.

Un autre regard sur notre condition d’humain.

Un autre regard sur la sexualité.

Un autre regard donc, sur la sexologie… la rencontre humaine !

Une analyse de l'homme dans ce qui le distinguerait de l'animal ou de la plante : sa capacité à aimer : la place du cœur dans la relation !

Yves Philippe de FRANCQUEVILLE a enduré quelques attaques successives de certains notables. Ces personnes influentes n'ont pas trop apprécié qu'il ose jouer au pirate afin de rendre à la liberté quelques esclaves sexuelles ou d'autres prisonniers de sectes ou d'autres espaces carcérales, religieux, politiques ou autres…

La justice de la République, appelée au secours des puissants inquiétés par ce pirate des mots, a tout tenté — de manière inique — pour massacrer le philanalyste en herbe afin de le réduire au silence. Il y a des actions qui ne sont pas pardonnables dans notre société. Oui, remettre en cause l'ordre moral… et donner aux hommes la liberté de penser par eux-mêmes, c'est péché !

SOCRATE fut condamné à boire la cigüe pour avoir corrompu la jeunesse d'Athènes… Oui, il a invité le peuple à se libérer des entraves sociétales, politiques et religieuses, pour accéder à la liberté : devenir maître d'eux-mêmes, de leur propre corps, en harmonie avec leur cœur et leur esprit !

C'est pour des raisons similaires que le système à la solde de l'ordre morale souhaite la mise à mort de Yves Philippe de FRANCQUEVILLE.

Pour aider la justice à tenter de briser le pirate et l'éliminer au mieux de la société, il faut quelques hommes de mains… Yanick PHILIPPONNAT en fait parti et sa fonction de journaliste au Midi Libre lui donne les pleins pouvoirs afin de lancer un maximum d'informations toujours plus orientées, mensongères et calomnieuses, lorsqu'il prétend rendre compte des procès vécus par Yves Philippe de FRANCQUEVILLE dans les différents tribunaux de Montpellier.

C'est pour cela qu'il était nécessaire de vous offrir une relecture sérieuse de ces articles commis par ce monsieur — Yanick PHILIPPONNAT — journaliste passionné des brèves de prétoires, et spécialiste de la salle des pas perdus. Un grand professionnel de l'approximatif, expert en questions "sexe", surtout si cela peut nuire à celles et ceux qu'il décide de traquer… pour annoncer parfois avant la justice elle-même, la mise à mort !

Journaliste, c'est une profession de voyeurs… Dans le dictionnaire de ce blog, vous retrouverez une définition qui explique bien la raison de sa présence dans cette catégorie.

Bonne lecture !

© Yves Philippe de FRANCQUEVILLE.

 

 

 


L'auteur et son approche de la vie et de la sexualité

Midi Libre, un article du journaliste, oui, dont je ne puis plus citer le nom en raison de procédures judiciaires nouvelles à mon encontre décidées par lui-même relu par Yves Philippe de FRANCQUEVILLE

Nouvel Article du Midi Libre du journaliste, oui, dont je ne puis plus citer le nom en raison de procédures judiciaires nouvelles à mon encontre décidées par lui-même relu par Yves Philippe de FRANCQUEVILLE

Un troisième article du Midi Libre par un journaliste, oui, dont je ne puis plus citer le nom en raison de procédures judiciaires nouvelles à mon encontre décidées par lui-même, en relecture par Yves Philippe de FRANCQUEVILLE