Un autre regard sur la sexualité par Yves Philippe de FRANCQUEVILLE

Un autre regard sur la sexualité par Yves Philippe de FRANCQUEVILLE

L'amant

 

 

 

 

L’amant

 

 

poème écrit à Lyon, le 30 août 1995

I

 


Reviens vers cet amant

Séduit par une larme

Au creuset de ta joue :

 

Laisse ces préjugés, les lois, ces interdits

Dévolus sur ton corps par des bourreaux sans cœur !

 

Comme toi je suis pauvre, abandonné des hommes,

Et j’erre en vagabond, sans compagne et sans pair.

 

Un mot de toi, un rire,

M’assureraient de vivre

Enfin de tout mon être...

 

Souviens-toi de la nuit

Où tu m’avais confié

Les secrets de ton âme !

 

Rappelle-toi ce jour où nous étions ensemble :

Sur un chemin fleuri, je rêvais de nous deux...

 

Pardonne mon désir renouvelé sans cesse

Alors que ton visage est source de refus :

 

Mais saurais-tu m’offrir

Ce qui te fut donné,

Un soir auprès du feu ?

 


II

 

 

Le temps passe et déjà

Sous le ciel entrouvert

S’annonce mon départ.

 

S’il est vrai que je vis malgré la solitude,

Malgré l’incertitude aux dires de mes doutes :

 

Tu connais ma douleur de ne pas être aimé…

Je souffre plus encore en te voyant périr.

 

Lorsque par insouciance

Ignorance ou mépris

Tu marches vers la mort,

 

Alors je pleure et tremble

Au moins pour ta beauté,

Surtout pour ton génie !

 

Vois, ce que j’aime en toi ranime tous mes sens...

Ne m’abandonne pas, j’y laisserais mon âme.

 

Toi, mon unique amour, au cri de ma prière

Acceptes-tu de prendre enfin part à mes rêves ?

 

Ma couche est là pour toi

Où, nos corps enlacés,

Je t’offrirais le ciel.

 

 

© Yves Philippe de FRANCQUEVILLE


 


 

© Franck PASQUALINI pour la création artistique : Ton doux visage, détail.

œuvre réalisée pour illustrée le poème éponyme appartenant au recueil

Solitude étrangère, écrit par Yves Philippe de FRANCQUEVILLE.



14/03/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres