Un autre regard sur la sexualité par Yves Philippe de FRANCQUEVILLE

Un autre regard sur la sexualité par Yves Philippe de FRANCQUEVILLE

parler HOMOSEXUALITÉ aux enfants : F. En conclusion pour le quotidien…

© Dossier sur la sexualité écrit par Yves Philippe de Francqueville. Tous droits réservés.

 

 

 

En conclusion pour le quotidien…


Afin de donner naissance à un enfant, il faut normalement l’ovule d’une femme et le sperme d’un homme. Notre société actuelle privilégie naturellement pour l’éducation de cet enfant « le père géniteur et la mère génitrice » (c’est-à-dire ceux qui l’ont fabriqué). Cela n’a pas été le cas de toutes les époques. Il y a encore peu d’années, c’était souvent l’oncle ou la tante, les grands parents, un tuteur, une gouvernante… ou le cadre d’une pension, qui s’occupaient de l’enfant. Les parents travaillaient, mouraient jeunes à la guerre pour les hommes ou en accouchant pour les femmes… ou avaient d’autres préoccupations.

Aujourd’hui, avec un divorce facile, beaucoup d’enfants vivent avec la maman ou le papa, ou des parents — père ou mère — d’adoption (les beaux-pères, les belles-mères).

Il n’y a en fait, pas beaucoup d’enfants qui ont à la maison un papa et une maman… Et c’est aussi possible qu’un enfant ait à la maison deux « papas » ou deux « mamans » pour l’éducation !

C’est peut-être plus simple qu’un parent tout seul finalement ?

La vie des « parents » leur appartient et ne te regarde pas. Comme ta vie à toi : elle doit être respectée.

La vie sexuelle est encore plus à respecter dans sa discrétion. Quoi qu’il se passe à la maison, que ta curiosité ne soit pas déformée.

Il faut prendre pour grandir, le meilleur de chacun en considérant le droit à la différence. Tu as aussi le droit de te trouver des « pères et des mères de substitution », il y a toujours des femmes et des hommes que tu sauras rencontrer, à l’écoute et capables d’être attentifs à toi de manière honnête et sincère.

 

 

Aussi…


Lorsque deux enfants du même sexe « s’aiment », les adultes trouvent cela mignon, beau et « pur », c’est-à-dire selon eux, « sans sexe »… Ce raisonnement de frustrés est une grossière erreur : il y a aussi une sexualité chez les enfants. Même si ce n’est pas exactement comme dans le monde des adultes, il y a cependant des désirs identiques avec parfois des pratiques initiatiques.

Bien entendu, l’homophilie des enfants peut aussi être sexuelle, même si elle est davantage vécue à travers des aventures autour du jeu, ou des compétitions sportives.

Les plus belles amitiés féminines ou masculines de l’enfance sont des amours particulières merveilleuses… si l’adulte ne les brise pas.

 

Dans la sexualité de l’enfant, la curiosité est grande.

Rappelle-toi qu’il n’y a pas de question indiscrète : c’est la réponse qui peut l’être !

J’ai tenté de t’offrir ce texte écrit avec sincérité. J’espère qu’il te sera utile.

Tu es un être plein de désirs. Sois attentif à ce que l’on te respecte dans tes sentiments. Considère aussi les désirs de ceux qui t’entourent. Tu seras plus vrai(e) et plus heureux (heureuse) dans ta vie d’enfant puis dans ta vie d’adulte.

 

 

 

Vers le

petit lexique adapté !

 

 

 

Sommaire :

 

A. Présentation

B. Dis papa, dis maman… c’est quoi un pédé ?

C. Le fonctionnement affectif de l’humain ?

D. On développe un peu…

E. Plaisirs et dangers…

F. En conclusion pour le quotidien…

G. Le petit lexique adapté !

 

 

 

 

 

 

 

© Dossier sur la sexualité écrit par Yves Philippe de Francqueville, pirate des mots et philanalyste. Tous droits réservés.

Auteur : Yves Philippe de Francqueville 



11/05/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres