Un autre regard sur la sexualité par Yves Philippe de FRANCQUEVILLE

Un autre regard sur la sexualité par Yves Philippe de FRANCQUEVILLE

parler HOMOSEXUALITÉ aux enfants : G. Le petit lexique adapté !

 © Dossier sur la sexualité écrit par Yves Philippe de Francqueville, pirate des mots et philanalyste. Tous droits réservés.

 

 

 

 

PETIT LEXIQUE original et libéré,

sur la sexualité et la vie  !

 

 

 

HOMOSEXUEL : Mot qui disparaîtra peut-être un jour, car il fut créé pour dire du mal des gens de même sexe qui s’aiment, et qui vivent cet amour avec leur corps, avec leur sexe. Je pense qu’il devrait être remplacé par le mot « HOMOPHILE » qui veut dire « aimer le même » sans avoir obligatoirement une connotation sexuelle. Parce que la vie sexuelle des autres ne nous regarde pas…

Qui a le droit de juger les sentiments des autres ? Personne. Nous avons juste le droit d’aimer !

 

 

 

PUBERTÉ : Une étape délicate de la vie humaine où le corps se transforme pour entrer dans l’âge adulte. Les organes sexuels deviennent actifs dans leurs capacités à reproduire l’espèce.

 

 

RÊVES : La possibilité de vivre dans le sommeil ce que la réalité du monde nous limite ou nous interdit.

 

 

TRICHER : Acte ou parole qui nous rend mal à l’aise. Action culpabilisante vis-à-vis d’une autorité ou d’un être.

 

 

DIRE LA VÉRITÉ : C’est peut-être s’exprimer librement et sincèrement en racontant ce que l’autre espère ou veut entendre…

Il y a toujours la vérité de l’autre. Notre propre vérité ne concerne pas nécessairement les autres.

 

 

CHEMINS DE TRAVERSE : Des routes pas si belles que ça… malgré tout ce qui t’est raconté. Les raccourcis de la vie nous obligent à tricher. Cela laisse souvent un mauvais goût dans la bouche ou des blessures parfois graves.

 

 

JUGEMENT : Même le « juge » n’est pas là pour te juger. Son rôle est de restaurer la loi. Il juge seulement si nos actes sont conformes. Qui oserait porter un jugement sur toi ? Personne n’est parfait, personne ne détient la vérité. Le juge est un humain avec aussi ses problèmes.

 

 

INTERDIT : Il est toujours annoncé pour te voir un jour ou l’autre tomber dans la faute. L’interdit rend malheureux. Ce serait plus juste de donner aux humains des règles du jeu.

Avec des règles honnêtes et sincères, nous sommes capable de gagner et d’être heureux !

 

 

SEXE : Un petit mot qui veut dire tant de chose… L’on en oublie peut-être l’origine animale de notre race humaine, et son instinct de reproduction. C’est très banal le sexe… Les animaux ne se posent pas autant de questions que nous, et ne le dramatisent pas !

 

 

PLAISIR : Un mot très important dans la vie des hommes. Les sources du plaisir sont très nombreuses et la sexualité en est une majeure.

 

 

NARCISSIQUE : La phase narcissique développe la découverte et l’amour de soi, pour être disponible à la rencontre avec l’autre. Parce qu’il est difficile d’aimer les autres si l’on ne s’aime pas soi-même.

 

 

MYTHOLOGIE GRECQUE : Une famille de dieux qui vivent avec beaucoup plus de libertés que ne s’en autorisent les humains (surtout en matière de sexualité). Parfois les dieux décident comment les humains doivent vivre, alors que eux, sont au-dessus des interdits imposés !

 

 

ESPRIT : (ou ÂME, ou RAISON)… Espace insaisissable de l’humain qui est convoité par toutes les morales ou religions. En effet, l’esprit est presque capable d’imposer au corps et au cœur des lois, des règles et surtout des interdits… que tôt ou tard nous risquons de franchir, si l’on ne nous apprend pas la vie avec des règles qui nous semblent plus justes.

 

 

RAISON : Le côté « sage » de l’humain. Il ne faut pas oublier la liberté du cœur et les pulsions du corps en harmonisant les trois. Car sinon, « qui veut faire l’ange, fait la bête ! » Cela veut dire que nous ne pouvons pas tout décider seulement avec notre tête !

Il faut aussi écouter le corps et le cœur pour éviter les bêtises !

 

 

MANGER ET BOIRE : Attention, protégeons-nous des matraquages publicitaires vantant ce qui serait « bon pour notre santé ».

Il n’y a pas de publicité à la télévision pour les produits sains… naturels et non fabriqués avec trop de sel, de sucre ou autres produits chimiques toxiques… parce que ceux qui les achètent ne regardent pas les pubs sur TF1 ou sur les autres chaînes de télévision où l’argent est roi.. Les « nutritionnistes experts » et autres « enquêteurs experts », parfois même médecins… sont trop souvent à la solde (payés pour faire les rapports) des marchants de nourritures toujours plus mauvaises pour la santé des humains et encore plus pour les enfants et adolescents en pleine croissance. Et même les animaux ont maintenant des maladies comme nous !

Ceux qui sont attentifs aujourd’hui à leur alimentation en évitant les produits comme les aliments dit « raffinés » (le mauvais sel, les sucres blancs, les farines qui n’ont plus rien de bon) et aussi les édulcorants, les colorants et autres exhausteurs… ceux qui osent dire non à la « malbouffe » seront les vivants de demain.

 

 

MASTURBATION : Une pratique naturelle pour trouver un plaisir avec son sexe au moyen de la main, et par extension, de toutes les manières possibles. Cela peut être vécu grâce au jet de la douche, au frottement des draps, par le grimpé de corde, et autres jeux divers. C’est solitaire ou en compagnie. C’est la sexualité la plus importante dans la vie d’un humain puisqu’elle est pratiquée de la naissance à sa mort. C’est dans sa phase narcissique le moment de la restauration. Le moyen de se recentrer, de créer un espace de paix.

 

 

LE JEU DU FOULARD : Une dramatique expérience pouvant entraîner la mort d’un enfant. C’est généralement une recherche du plaisir triché… Il est vécu parfois en crainte de plaisirs amoureux solitaires ou partagés, refusés par frustration ou interdits moraux et religieux.

Le jeu de foulard doit disparaître si l’enfant aime son corps et sait trouver son plaisir sans se faire du mal.

        

 

INITIATION : Un apprentissage de la vie. Ici, c’est notamment la découverte de son corps sexué. Les questions sont souvent nombreuses et les réponses ne sont pas toujours à la hauteur des espérances. Attention à ne pas te trouver en danger face à des adultes qui pourraient abuser de toi et même te violer, en te faisant croire que « c’était pour ton bien ».

Apprends et surtout, apprends à dire NON.

 

 

HOMOPHILIE : Joli mot qui veut parler de l’attirance naturelle que nous avons tous, tout au long de notre vie, pour les personnes du même sexe que nous. Cela nous donne la possibilité de vivre ensemble dans ce monde, de communiquer et, bien entendu, de nous aimer. Certains peuvent aussi vivre cette rencontre par la sexualité. C’est courant dans l’enfance et dans l’adolescence. Cela devient généralement plus irrégulier dans l’espace de la vie d’un adulte. Si cette personne est HOMOPHILE, cela ne veut pas dire qu'elle a des pratiques sexuelles homophiles… mais cela ne me regarde pas !

Chacun devrait être libre de vivre sa vie privée… en considération de l’autre.

 

 

ÉGALITÉ : C’est parce que nous sommes tous différents, qu’il est très important de respecter les goûts et les couleurs de chacun d’entre nous. Il n’est pas supportable d’imposer à l’autre ce qui semble bon pour nous aujourd’hui… Ce qui serait peut-être différent demain.

L’égalité, c’est le respect et la considération de nos différences.

 

 

INTÉGRITÉ : C’est notre manière intérieure de penser, de rêver, de vivre qui nous appartient. Personne n’a le droit, sous quelques prétextes politiques, religieux ou moraux de venir en nous abîmer ou trahir cette part secrète de notre liberté.

 

 

HÉTÉROPHILIE : Mot nouveau pour exprimer notre aptitude naturelle à rencontrer les personnes de l’autre sexe.

 

 

CERTITUDES : Quelqu’un qui vit avec des certitudes n’est plus capable d’écouter l’autre. C’est un moyen très dangereux pour lutter contre ses peurs, car une certitude a une durée de vie limitée. La solution est d’être ouvert à la question. Chercher, apprendre, sans nécessairement comprendre.

Quitter ses certitudes, c’est être attentif à la phrase de SOCRATE — un homme libre — (un philosophe de la Grèce ancienne, à l’époque où elle était porteuse de messages forts, pour permettre à l’humain d’évoluer) : « la seule chose que je sais, c’est que je ne sais rien ».

Oui, tout change tout le temps : aujourd’hui l’arbre est en fleurs… demain il sera en fruits !

 

 

CYCLE MENSTRUEL : Rythme de la vie d’un être féminin. C’est un cycle de 28 jours où se construit, se libère et s’achève, la possibilité de créer un enfant. Jusqu’à la puberté, le cycle existe déjà dans la nature de l’enfant, sans être effectif. Après la ménopause, il subsiste en mémoire.

 

 

MÉNOPAUSE : étape de vie chez l’être féminin où le cycle menstruel perd sa fonction d’ovulation. L’être féminin ne peut plus donner naissance à un enfant. C’est parfois le temps donné pour que s’épanouisse cet être, qui fut fille, épouse et mère… et qui prend en considération le droit de vivre en tant que FEMME.

 

 

MEDECIN : Comme pour le garagiste de ton papa, il faut être très attentif à ce qu’il raconte. Son joli diplôme très sérieux de « docteur en médecine » ne nous donne pas l’assurance qu’il est un bon médecin… qu’il n’a pas triché aussi dans ses études !

Autrefois, un médecin devait prononcer un serment qui lui faisait promettre d’être honnête et juste dans son métier, au service du malade. C’était le serment d’Hippocrate. Aujourd’hui, il n’est plus reconnu — ce serment — comme la règle d’or de bonne conduite… et les médecins parfois, ont oublié leur raison d’être honnête. Il faut donc toujours se poser des questions sages sur la qualité de sa prestation.

Certains médecins sont à la solde de laboratoires pharmaceutiques (ils proposent des médicaments pas toujours utiles pour toi mais qui rapportent beaucoup d’argent à eux ou à leurs amis). D’autres médecins sont même au service d’un parti politique ou d’une religion… voire d’une secte !

Enfin, heureusement, il y a des médecins formidables, comme le docteur RIEUX, dans le livre d’Albert CAMUS : la Peste. Ces médecins sont dits « HUMANISTES », car pour eux, l’humain et sa santé sont préférés à l’argent, le pouvoir ou la gloire !

 

 

DENTISTE & ORTHODONTISTE : Avoir la bouche de tout le monde est une mode bien coûteuse à la caisse d’assurance maladie et provoque chez les enfants et adolescents des traumatismes parfois irréparables. Le port d’appareil dentaire n’est peut-être pas toujours la bonne solution. La douleur continuelle (jour et nuit), liée au déplacement des racines dans la bouche d’un enfant peut le perturber gravement dans sa croissance et son suivi scolaire, comme dans ses relations familiales et amicales.

L’arrachage systématique des dents de sagesses, sous prétexte que la mâchoire serait trop petite ? C’est autant un drame physique qu’une manne financière… Il y a peut-être des questions à se poser parfois sur cette pratique. (il y a peu, l’on ôtait l’appendice à tous les enfants, puis ce fut les végétations et aussi les amygdales en France… ou le prépuce aux États Unis d’Amérique. Toutes ces mutilations « préventives » sont à rappeler à leur bon fondement, avant de procéder à des actes aussi graves qui touchent à l’intégrité du corps humain.

Enfin, la présence de corps morts (dents dévitalisées) développe un grand nombre de toxines qui fragilisent le corps humain. Le plomb n’est peut-être pas non plus le meilleur des éléments du tableau de Dmitri Mendeleïev à avoir dans la bouche !

Votre dentiste est un médecin… (Voir la note à ce sujet). Ne lui faites donc surtout pas trop confiance, et voyez la concurrence. (Ne dit-on pas : « menteur comme un arracheur de dents ! »).

Comme pour la demande d’un devis lorsque la voiture est à réparer, il faut consulter plusieurs dentistes avant de prendre une décision grave sur les dents.

Il y a aussi des dentistes honnêtes et humanistes.

 

 

RELIGIEUX ou RELIGIEUSE : Homme ou femme qui annonce des idées, des lois, des interdits et des principes, basés sur une croyance en un ou des dieux. Le but premier est finalement de donner un sens à la vie de l’humain au-delà de son état terrestre (après la mort). C’est donc tenter d’imaginer et de comprendre l’être humain, avant sa vie et après sa mort.

La peur de la mort est une des raisons principales pour l’humain de croire en quelque chose pour l'après…

Alors, les religieux et les religieuses nous proposent des règles de vie sur Terre, de notre vivant, pour que nous ayons l’assurance d’être heureux une fois mort, dans leur idée de paradis…

 

 

JARDIN SECRET : L’espace de vie merveilleux qui appartient à toi seul. C’est d’abord un jardin, ce qui veut dire un espace clos. Il y a une porte, et dedans si tu l’entretiens, tu y fais ce que tu veux. C’est secret. Cela ne veut pas dire que c’est « bien ou mal », puisque ces mots sont justes liés au regard des autres qui ne sont pas obligés d’aimer ce que tu es. Si tu trouves que c’est beau, plaise à toi de le partager ! Dans ce jardin, tu peux y réaliser ce qui te construit, et c’est préférable d’éviter ce qui ne te construit pas (mais c’est ta liberté de vouloir détruire). Personne ne peut venir dans ton jardin sans ta permission. Personne n’a le droit de forcer la porte de ton jardin secret. Il faut en soigner les murs et donner aux autres les règles du jeu de ta vie. Les autres doivent les respecter. L’adulte n’a aucun droit sur toi, il a par contre, souvent des devoirs.

Dans la sexualité, le jardin secret est un de tes espaces de vie les plus précieux. Attention que personne ne le viole.

 

 

ORDRE MORAL : Système social où la pensée unique viole nos libertés de penser, d’agir… de vivre simplement nos différences.

C’est assez proche de ce que certains nomment l’Ordre Mondial, ou le nouvel Ordre Mondial… où un petit groupe de femmes et d’hommes pensent qu’ils sont suffisamment sages et riches pour décider de ce qui est bien pour l’avenir de l’humanité…

 

 

PÉNÉTRATION (vaginale) : C’est généralement l’acte sexuel où le pénis de l’homme entre dans le vagin de la femme. Cet acte est bien vécu lorsque la femme est maîtresse de cet acte. C’est symbolisé lorsqu’elle prend le sexe de l’homme pour le guider en elle. Souvent malheureusement, la femme vit cet acte comme le viol de son intimité, parce qu’elle n’était pas prête.

 

 

RELATION DE SUBSTITUTION : Pour la pénétration, cela se dit lorsque dans une relation sexuelle l’on utilise un homme, un enfant, un animal ou un objet, voire une plante, à la place du corps de la femme qui se fait absente. Cette pratique peut être dramatique car c’est vécu la plupart du temps comme un viol. C’était courant sur les bateaux avec le mousse, ça l’est toujours en prison, dans les casernes, les couvents, les monastères, les usines ou les pensionnats. Cela n’a rien à voir avec une relation homophile.

 

 

SEXUALITÉ HÉTÉROPHILE DÉVIANTE : Acte sexuel vécu avec une relation de substitution ou en faisant usage de pratiques destructrices ou déstructurantes, que ce soit condamné ou non par les lois civiles ou religieuses.

 

 

PÉNIS : La partie du corps de l’homme qui doit certainement être la plus respectée, protégée et aimée. On dit pénis, mais aussi verge, bite, phallus…

Sa taille, sa couleur… au repos ou en érection, cela reste souvent lié à l’état d’esprit de chacun.

Plus les hommes sont stressés, moins ils peuvent développer l’érection. Il faut apprendre à se détendre…

Un pénis est difficilement mesurable au repos… car est-il vraiment au repos ?

En érection, la taille « satisfaisante » en Europe est autour de 15 à 16 cm.

En dessous de 15 cm, généralement les hommes sont frustrés et font souvent de la politique ou la guerre… ce qui est assez proche.

Être mal dans sa peau est un levier d’énergie pour se passionner de pouvoir… l’impression d’être finalement supérieur à l’autre, lorsque la virilité vient à manquer.

D’autres apprennent à s’aimer comme ils sont.

Au dessus de 16 cm, c’est sympa !

Si tu trouves alors que ton sexe est beau, tu peux le montrer à ceux qui aiment voir de jolies choses !

Pour faire rire ou pleurer les copains ?

Au-delà de 20 cm, c’est étrange… et difficile aussi certainement à assumer !

Un pénis est (enfin) à sa taille adulte autour de 28 ans !

 

 

ORGASME : Un moment merveilleux de bien-être. Instant de plénitude où tout se restaure en nous.

Vécu à deux, les énergies se multiplient … à l’infini !

 

 

PÉDOSEXUEL : Un mot difficile qui devrait selon moi remplacer au plus vite le mot « PÉDOPHILE ». Il ne faut pas confondre les adultes qui aiment les enfants avec ceux qui en abusent et les détruisent.

 

 

INCESTE : C’est une pratique sexuelle vécue par un enfant avec un membre de sa famille. Lorsque cette personne est adulte, c’est un crime aux yeux de la société.

L’enfant est toujours une victime.

 

 

JEUX AMOUREUX : La découverte de son corps, seul, où en compagnie de personnes qui nous font partager un plaisir libre et sans contraintes.

 

 

SPERME : Le liquide contenant les spermatozoïdes nécessaires à la fécondation de l’ovule pour donner naissance à un enfant.

 

 

OVULE : L’« œuf » de la femme qui peut être fécondé par un spermatozoïde lorsque l’homme la pénètre avec son pénis.

Il doit y avoir fécondation pour pouvoir donner naissance à un enfant.

 

 

PRATIQUES INITIATIQUES : Jeux sexuels pratiqués seuls ou à plusieurs, où l’on découvre les lieux de plaisirs du corps humains.

 

 

VIOL : Le drame humain dans une société qui manque d’amour. Il y a toujours deux victimes. Si l’on apprenait davantage à communiquer et à parler de sexualité, beaucoup moins de vies seraient brisées.

 

 

 

 

à suivre pour d'autres définitions revisitées…

Réalisation : © Yves Philippe de FRANCQUEVILLE.

 

 

 

retour au 

Sommaire :

 

A. Présentation

B. Dis papa, dis maman… c’est quoi un pédé ?

C. Le fonctionnement affectif de l’humain ?

D. On développe un peu…

E. Plaisirs et dangers…

F. En conclusion pour le quotidien…

G. Le petit lexique adapté !

 

 

 

 

 

 

 

© Dossier sur la sexualité écrit par Yves Philippe de Francqueville, pirate des mots et philanalyste. Tous droits réservés.

Auteur : Yves Philippe de Francqueville 

 

 



11/05/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres